Affiche Au chat noir

cabaret lyrico-farceur

Ouvert fin novembre 1881, le cabaret du Chat noir fut le rendez-vous des poètes, écrivains, peintres, compositeurs, caricaturistes, où se précipitait un public d’intellectuels. Dans un immense chahut, ces agitateurs du cerveau improvisaient une fête de l’Intelligence et de l’Esprit, retranscrite dans le journal éponyme publié dés janvier 1882.

 

Ce spectacle, qui renoue avec l’esprit contestataire et fantasmagorique de ces années, se présente comme un enchaînement tumultueux de textes et de chansons : humour et pastiches littéraires, rengaines estudiantines, chansons politiques et harangues libertaires, lyrisme et grand macabre.

Interprétées par deux comédiens chanteurs et un pianiste improvisateur, les pièces tantôt parlées, déclamées ou chantées, se succèdent, alternant solos, duos et trios.

 

 

D’après des textes et des musiques de

Alphonse Allais, Paul Verlaine, Charles Cros, Jules Jouy, Maurice Rollinat, Stéphane Mallarmé, Maurice Mac Nab, Erik Satie, Claude Debussy, Charles Gounod, Frédéric Chopin…

 

Spectacle de Sophie Accaoui
Mise en scène : Christine Mananzar
Arrangements et compositions : Cyrille Lehn

Conseiller historique et décors : Jean-Yves Patte
Costumes : Claire Djemah
Lumières : Patricia Laboureur

 

Avec Sophie Accaoui et Jean-Yves Patte (voix)

Cyrille Lehn (improvisation piano)

 

Un spectacle LM Créations avec le soutien du théâtre Jean Vilar de Suresnes

 

Affiche

Dossier de diffusion

 

photos : Florence Rabemananjara