Affiche Le rêveur, rêve de théâtre musical

un rêve de théâtre musical

 

Livret librement inspiré d’une aventure de Menahem-Mendl, héros pitoyable et cocasse de la littérature yiddish apparu à la fin du XIXème siècle sous la plume du grand écrivain Sholem Aleïchem.

 

L’action :
À l’aube du XXème siècle, la Russsie tzariste est en pleine tourmente révolutionnaire. Le Rêveur, Mendel, champion de la combine et optimiste à toute épreuve, a quitté son village pour venir chercher fortune à la ville. Les spéculations boursières l’ont ruiné. Il rêve alors de créer une agence matrimoniale afin de prospérer jusqu’en Amérique. Mais le voici confronté à d’autres rêveurs…


La musique :
Elle est influencée par la musique populaire yiddish et le style Klezmer.
Le jazz fait référence avec humour au rêve américain et aux comédies musicales de Broadway. D’autres séquences plus lyriques explorent la profondeur des sentiments.
« […] L’oeuvre laisse le folklore en arrière plan. Elle donne plus de modernité, de rythmes, étend son espace musical et offre à ce genre de nouvelles perspectives». B. Koch


Le thème :
« On ne peut vivre sans espoir ! »
Héros populaire aux multiples contradictions, personnage très proche du « malchanceux » des contes yiddish, le Rêveur garde malgré tout une confiance inébranlable en un avenir meilleur. Il incarne de façon humoristique l’Espérance indissociable de la tradition juive.

 

 

Livret, lyrics et musique : Jean-Henri Blumen
Mise en scène : Mariana Araoz
Chorégraphies : Leonor Galindo
Masques : Etienne Champion
Costumes : Sylvie Berthou
Scénographie : Marta Cicionesi
Lumières : Jean Grison
Conseiller à la mise en scène : Gary Gisselman
Arrangements musicaux : Eddy Schaff


Avec
Christian Abart, Oscar Sisto, Sophie Accaoui, Khémi Ferrey, David Thénard, Francesca Congiu, Jérome Lifszyc


Musiciens
Jan Stümke/Christelle Denis, piano
Clément Blumen, contrebasse
Marie Mazille, clarinettes
Nathan Bonin, violon