Auteure interprète

Dieu, Darwin, Marcel et moi

spectacle sur le ver de terre

création : | durée : 01H15'

Une conférencière et son jeune stagiaire Francis, reçoivent le professeur Marcel Bouché et d'autres invités-surprises, pour explorer un sujet encore obscur : la géodrilologie... Mais qu'est-ce que la Géodrilologie ?!

D'après le livre "Des Vers de terre et des Hommes" de Marcel Bouché (Ed Actes Sud - 2014)

Spectacle musical pour comédienne-chanteuse et batteur

Texte et recherches Sophie Accaoui

Mise en scène et dramaturgie Laurent Lévy

Musique Augustin Mantelet

Lumières Elias Attig

Costume et marionnette Perrine Lenaert

Graphiste Pierre-Henri Fabre

Avec Sophie Accaoui, comédienne-chanteuse Augustin Mantelet, batteur

Production LM Créations

Remerciements à Marcel Bouché pour sa relecture, Pascaline Garnot de la Comédie Nation pour son soutien et sa disponibilité, Philippe Chevalier pour le travail corporel, Laure Pierredon pour le travail de la marionnette et François-Paul Doussot précieux répétiteur.

Presse

France Inter |
Quand le ver de terre se met en scène... c'est un spectacle qui est drôlement intéressant avec de l'humour, de la poésie qui est délicieusement absurde. On sourit véritablement, on rit aussi dans ce spectacle, ponctué par de la danse et par des chansons. Si vous souhaitez ne pas vous regarder le lombric... allez voir Dieu, Darwin, Marcel et moi !
Denis Cheissoux - CO2 mon amour

La Ruche qui dit Oui ! |
Attention, ce spectacle pourrait bien changer votre quotidien !

Europe 1 |
Spectacle étonnant !
Allain Bougrain-Dubourg - émission "Entre chien et loup"

Froggy's Delight |
Voyage au centre de la terre en forme de fantaisie écolo-musicale aussi cocasse et loufoque qu'érudite qui part en vrille surréaliste car dispensée par une conférencière un poil "allumée".

Reporterre |
Cette pièce de théâtre inspirée de l’ouvrage de Marcel Bouché « Des vers de terres et des hommes », chercheur-agronome à l’INRA. Un livre costaux que Sophie Accaoui transforme en une romance drôle sur la vie du sol.
Christine Laurent - rubrique le jardin sans pétrole

France Inter |
Il faut se dépêcher de venir voir ce spectacle (...) cette pièce est absolument extraordinaire, c'est tordant, savant et très joyeux. Coup de cœur de la Tête au Carré
Sophie Becherel - Tête au Carré

MediaCE |
Plaidoyer écolo sur le plus modeste et le plus pacifique des contributeurs à la vie terrestre, fondamental tube digestif au caca fertile. Un discours scientifique et ludique pour réveiller les consciences sans faire peur.
Valérie Appert

Hortis (revue nationale pour les Responsables Espaces Nature en Ville) |
L’onirisme au théâtre rend palpable le monde invisible du sous-sol, donne à voir en accéléré le travail du temps et de l’infiniment petit dans la création du sol. Ce spectacle permet de semer dans les esprits quelques nouvelles graines qui donnent du sens aux mutations en cours du métier de jardinier.
Nicole Geniez , reponsable espaces verts de la ville de Bagnolet

Fréquence Paris Plurielle |
Il est question du ver de terre, a priori, un sujet qui ne passionne pas les foules. Et pourtant ça marche du feu de Dieu ! En passant par l’humour, une mise en scène décalée, la musique qui donne une couleur particulière et du rythme au propos, on assiste à un vrai spectacle très réussi, hautement pédagogique et drôle !
Capucine Maillard - émission Plein Phare

Lettre d'Info OPVT (observatoire participatif du ver de terre) |
D’aucun pourrait vous l’expliquer en long, en large et en (tra)vers mais ce spectacle vous permettra de joindre l’utile à l’agréable ainsi qu’au déjanté ! Nous vous recommandons très fortement d’aller découvrir ce spectacle décalé mais éclairé.
Daniel Cluzeau - Université Rennes 1

Libération |
Dans un mix d’onirisme, de danse et de chant, notre artiste aux multiples virtuosités nous plonge dans les mystères et les fragilités de la vie dans le sol.

Radio Judaïque FM |
Extrêmement fantaisiste et érudit, c’est rare ! On s’amuse beaucoup en apprenant beaucoup de choses.
Monique Ayoun - émission un livre, un destin

Sciences et Avenir |
L’écologie pour les nuls, en clair, en deux temps, trois mouvements... curieux bon moment (que) cette fantaisie lombricienne inattendue.

Passerelles.info |
L’art de parler de géodrilologie en nous faisant rire ! Ludique et aventureuse, cette mise en scène (...) sous fond de fantaisie écolo rend le message aussi amusant que puissant.
Thierry Sin

Charlie Hebdo |
(... ) rappelle fort justement que le sujet est sérieux tant l’influence de ces vers sur les écosystèmes est grande. Parler joyeusement de géodrilologie sur les planches d’un théâtre, il fallait oser ! Pari tenu.
Marika Bret

Ver, tu oses !
Alain Canet, Président de l'AFAF (Association Française d'Agro-Foresterie)

Alors là, bravo ! C'est le meilleur cours sur le ver de terre que j'ai jamais vu ! Quant au manifeste de fin, merci, j'aurais jamais eu le culot de sortir ça. Vous les artistes, vous avez toute liberté dans l'expression, le scientifique est toujours un peu bordé par son institution.
Marcel Bouché, chercheur agronome à l'INRA