Auteure interprète

le Bouton de rose

Conférence clitoridienne

création : | durée : 01H30'

Une conférencière docte et tatillonne expose ses recherches les plus pointues et ses travaux approfondis sur le bouton de rose, alternant communiqués scientifiques, chansons et poésies. Prête à exalter l'appendice incontesté du plaisir féminin, elle n'hésite pas à donner de son corps et de sa voix pour aller au plus loin de ce sujet fécond.

Seule en scène vocal

Vers, prose et musique Voltaire, Paul Verlaine, Boby Lapointe, Georges Brassens, Ricet Barrier, Pierre Seghers, Alexis Piron, Boris Vian, Colette Renard, Camille Saint-Saëns, Edmond Haraucourt, Marie Dubas, Dranem, Constance de Theis...

Références bibliographiques Docteur Gérard Leleu, Catherine Solano, Alain Héril, Michelle Dominici, Rosemonde Pujol

Auteur-interprète : Sophie Accaoui

Mise en scène : Laurent Lévy

Création lumières : Elias Attig

Production LM Créations

téléchargement

Presse

Femme Magazine |
Que de liberté dans ce spectacle !
Valérie Appert

Causette |
Relevé par le talent, l'humour et la voix de la comédienne-chanteuse (...) nous vous recommandons ce Bouton de rose au parfum des plus sauves !
Isabelle Motrot

Le Parisien week-end |
Le plaisir féminin a son spectacle... avec poésie et chanson, érudition et sourire.
David Westphal

Muze |
One woman show insolite !
Aziliz Claquin

Dans la loge du Théâtre du Peuple, à Belfort, avant la représentation : une réflexion sur l'importance de la journée pour les Droits des Femmes.
Mairie de Belfort

Agora Vox |
En ces temps où la lutte des femmes devient facilement une condamnation identitaire des hommes (la dominationmasculine, qu'on peut légitimement écrire en un seul mot, tant c’est automatique) ce spectacle discrètement coquin, c'est-à-dire sérieux, est du meilleur aloi.
Orélien Péréol

La Provence |
Un spectacle osé tout de même car le sujet, toujours contourné et presque tabou, peut troubler. Plus qu'une ode au plaisir, c'est une hymne. Merci !
M D

La Marseillaise |
Ce spectacle d'un féminisme riant (...) dénoue subtilement les tensions ancestrales entourant le sexe féminin... belle revanche pour "le sexe faible".
Juliane Lachaut

La Provence |
Le plus subtil des spectacles de nuit pour adultes au Festival Off d'Avignon 2012. Place à la malice, à la drôlerie, à l'humour coquin mais jamais graveleux. La conférencière nous conduit dans le récit d'études récentes, celles d'une histoire inavouée : le clitoris ou le plaisir féminin (...) suivant sa fantaisie (elle) nous emporte sur un parcours musical comme miroir de l'inconscient et du refoulé. "Le Bouton de rose" est un spectacle ludique, totalement décomplexant.
Isabelle Appy

Psychologies Magazine |
Tout sur le clitoris ! Émaillé de chansons gaillardes, de poésies et d'une petite revue de presse, "le Bouton de rose" est un joli spectacle (...) qui aborde avec malice un sujet épineux. Instructif et réjouissant !
Cécile Guéret

France Inter |
Sans être impudique, sans être théorique... (c'est) un bonbon théâtral, une jouissance orgasmique d'1h15...

Causette |
Exquise partition théâtro-vocale, véritable ode joyeuse à l'appendice du plaisir féminin. Causette est au bord de l'orgasme !
Isabelle Motrot

Charlie Hebdo |
Monologue aussi drôle que pertinent (...qui) démontre, sans pathos et avec un optimisme communicatif, à quel point un simple organe peut incarner à lui seul toute la chape de plomb morale, sociale et culturelle qui pèse encore aujourd'hui sur la sexualité des femmes.
Gérard Biard

Reg'Arts |
Causerie en gags et en chansons, tant la mise en scène de Laurent Lévy, très inspirée, louche vers le burlesque et le théâtral, dans le bon sens du terme. Dire que cette heure et quart de spectacle passe comme dans un rêve n’est pas exagéré. On est intéressé, troublé (peut-être) et séduit par ce que raconte l’interprète, son naturel, et cette voix dont elle joue avec maestria. Bref on est prêt, en sortant, à recommander chaudement cette conférence chantée à ses amis et aux autres.
Gérard Noël

Un fauteuil pour l'orchestre |
Conférence fort docte et bien documentée (...) -c'est tout un pan de cet objet de fantasme (le clitoris) qui est levé-. Et comme cela ne suffisait pas, madame donne de sa voix, qu’elle a fort belle, et chante. Cette conférence est un délicieux récital. L’intelligence et la tenue de ce récital réside dans le choix des textes pour nombre d’entre eux fort peu connus. Crus ou allusifs, sans jamais de vulgarité ou trop peu, c’est d’une grande pertinence dans le choix et d'une cocasserie irrésistible.
Denis Sanglard

Figaroscope |
Spectacle adorablement coquin.
Jean-Luc Jeener

Kourandart |
L’inventivité et le caractère imagé des textes sont mis en valeur par Sophie Accaoui qui force l’étonnement par une forme de naturel liée à sa grande maîtrise du chant. Chaque occasion est saisie par la comédienne avec avidité qui interprète, comme en une revue, les caractères féminins enjoués, roués ou mutins de la grande comédie et du vaudeville réunis. Le bouton de rose devient le héros d’une gaîté lyrique et le public applaudit des deux mains.
Jean Grapin

Webthéa |
Son propos est le plaisir et Sophie Accaoui l'offre sans complexe.
Caroline Alexander